Archive for the ‘Actualité – expositions’ Category

Coup d’oeil à la Villa Dutoit

mardi, novembre 24th, 2009
L'art se frotte aux philosophes

L'art se frotte aux philosophes

Dans la peau d’Hegel (« Mur…mur »)

mardi, novembre 24th, 2009
Dans la peau d'Hegel
Dans la peau d’Hegel

MDK en visite à la Villa Dutoit

Quand la philosophie se réconcilie avec l’art

mardi, novembre 24th, 2009
L'art pourquoi faire?

L'art pourquoi faire?

L'art dit-il la vérité

L'art dit-il la vérité?

Un aperçu de l’exposition « Mur…mur ».
Pour agrandir les images cliquer sur les photos.

Mur… mur, à la Villa Dutoit dès le 19 novembre 2009

mercredi, octobre 21st, 2009
L'art et la philo

l'atelier le 20 octobre : "Matière et pensée"

Deux événements ont récemment modifié ma trajectoire artistique. L’espace de création qui était le mien jusque-là se contentait de deux dimensions : je peignais. Or, le thème de « Mur… mur », proposé par la Villa Dutoit, m’ayant incitée à regarder la salle comme une caisse – de résonance -, je me suis aventurée à mes risques et périls dans les trois dimensions. Peut-être aurais-je pu en rester là, mais il se trouve qu’une rencontre fortuite avec la philosophie a elle aussi influencé ma pratique. Il m’est devenu dès lors indispensable de considérer également l’espace-temps habité par l’esprit et d’explorer ainsi la quatrième dimension. La question posée étant : « Comment relier le monde concret à celui des idées ? »

C’est Andrée Barbier qui a entr’ouvert pour moi une petite porte dans cette pensée qui est son art. Parcourir des textes de Kant, Hegel, Nietzsche, Freud et Bergson ou encore Lévi-Strauss, n’était jusqu’alors pas à ma portée. Après deux années de fréquentation d’un cours de philo, je ne pouvais évidemment pas posséder les clés de ces grandes pensées. Il m’a souvent semblé que j’avais un choix à faire : servir mon art ou philosopher, comme si ces deux disciplines ne pouvaient cohabiter, l’intelligible et le sensible se faisant concurrence dans l’occupation de mon temps. Je me suis fréquemment reproché de déserter l’atelier pour la lecture, pourtant la philosophie attribuait un surcroît de sens à mes actes et je ne pouvais me résoudre à trancher.

Ce mur d’incompréhension dressé en travers de mon chemin devait être franchi d’une façon où d’une autre. L’impérieuse recherche de sens qui m’habitait m’interdisait de capituler, mais avaler les deux volumes de l’Esthétique de Hegel aurait causé ma perte. J’ai donc décidé de tenter une réconciliation entre une exploration de cette pensée fascinante, par trop chronophage, et la matière qui est mon territoire identitaire. Il m’a finalement semblé possible de dépasser cette opposition, en transformant symboliquement cette exigence en un… mur de compréhension.

C’est ainsi que les deux tomes de l’Esthétique de Hegel ont servi de peau aux matériaux qui ont façonné ce mur, rendant hommage à cette pensée de façon tangible.

Mes remerciements vont à Andrée Barbier pour son attention généreuse dans la genèse de cette œuvre ainsi que pour sa très active participation par la rédaction de textes explicatifs détaillés et le choix des citations qui accompagnent les philosophes représentés.


MAC 09 à Genève: Le Label Visarte expose 75 artistes à la Villa Dutoit

mardi, août 25th, 2009
Pour l’évènement MAC 09 (Manifestation d’Art Contem0porain), la Villa Dutoit ouvre ses portes au Label Visarte

du 17 au 20 septembre
pour une exposition intitulée « 15/50« .

75 artistes y exposeront une oeuve d’une dimension de 15×50 cm. Le thème est libre. J’en ferai partie mais ne pourrai hélas pas assister au vernissage, que l’on veuille bien me pardonner de n’avoir pas le don d’ubiquité.

Ceux qui ne l’auront pas vue pourront se consoler avec une visite virtuelle de l’exposition sur le site de http://www.visarte-geneve.ch/visarte%2015%2050.html »>Visarte-Genève.

L'art, pourquoi faire?
L’art, pourquoi faire?

Protégé : Congrès AIEMPR « C’est pour mieux te manger… »

mardi, août 25th, 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

André Marastoni au Phare de Chambéry

jeudi, février 19th, 2009

[photopress:DSC_3376_90.jpg,full,pp_image]

[photopress:INAUGURATION_DU_PHARE_016.jpg,thumb,pp_image] [photopress:INAUGURATION_DU_PHARE.jpg,thumb,pp_image] [photopress:DSC_3371_90.jpg,thumb,pp_image]

La glace était de très mauvaise qualité vu la température trop élevée ce jour là. Les oeuvres ont souffert de craquelures et d’une fonte précoce. André est tout de même parvenu à exécuter  trois sculptures pendant  le week-end, ce qui représente un vrai marathon, mais quoi de plus normal pour un Marastonien?

La pièce maîtresse, La Lentille, était majestueuse, mettant en valeur une fois encore, l’approche spirituelle de l’artiste. Dommage que les organisateurs aient insisté pour qu’il représente également des sujets prosaïques tels une guitare et un saxophone, ce qui ne présente aucun intérêt sur le plan esthétique et n’a strictement rien ajouté à la performance d’André si ce n’est des difficultés techniques mal récompensées.

André Marastoni, sculpteur et ami

samedi, janvier 24th, 2009

Concours international de sculpture sur glace à Valloire, janvier 2009

« L’arbre cosmique », l’oeuvre d’André Marastoni a obtenu le 2ème prix du Jury ex-aequo et le 2ème prix du Jeune Public:

[photopress:Vall2009_ph_L._OLLIER_3_copie.jpg,full,pp_image]

Le premier prix du Jury a été décerné à l’Américain Steuart Bremner avec « Promises » qui a également obtenu le 1er prix des Artistes et le 2ème prix du Public :

[photopress:DSC_0073c.jpg,full,pp_image] 

La maison de Mariette, ou l’art façon shamanique

mercredi, décembre 10th, 2008

Coup de foudre pour les poupées de Mariette. Si l’imaginaire ne se met pas à jouer avec ça c’est que l’enfant intérieur en a pris un sacré coup.

Avec une sensibilité et une réceptivité exacerbées, proches de la transe,  l’artiste met intuitivement en scène la partie problématique de son être; se créant à soi-même, par cette représentation, une opportunité de catharsis.

http://realisite.effervesoft.com/lamaisondemariette/ 

Le Chamanisme? : Wikipédia « 24 nov 2008 … Le chamanisme ou shamanisme est un système symbolique de médiation entre les êtres humains et les esprits de la surnature. … « 

Gérard IMHOF, le facétieux

lundi, novembre 12th, 2007

Une exposition à ne pas manquer à Genève, tant elle déborde d’humour et de talent, celle de l’artiste visuel Gérard Imhof, à la Galerie Nota Bene, 4 rue Petitot – place de la Synagogue – 1204 Genève – Tél. 00 41 22 311 43 00.

[photopress:Imhof_bagages.web2_1.jpg,full,pp_image]

Soyez prêt à voyager avec des bagages très particuliers, par exemple si vous envisagez un pellerinage à St-Jacques de Compostelle, ne vous privez pas de l’indispensable croix à bretelles…

Jusqu’au 1er décembre 2007.
Horaires: du mardi au vendredi 15h / 19h
samedi 11h / 16j % sur rendez-vous.

Wim Delvoye, formidable plasticien

samedi, juin 16th, 2007

Je n’en reviens pas de l’incroyable production de cet artiste actuellement exposé à la Foire de Bâle, jugez-en.

Les engins:
[photopress:Wim_Delvoye.jpg,full,pp_image] [photopress:Wim_Delvoye_engin.jpg,full,pp_image] [photopress:La_b_ronni_re.jpg,full,pp_image] [photopress:Delvoye_b_tonneuse.jpg,full,pp_image[photopress:Delvoye_b_tonneuse.jpg,full,pp_image][photopress:DumpTruckbd_1.jpg,full,pp_image]

La chapelle:
[photopress:Delvoye_Chapelle.jpg,full,pp_image]

Les cochons tatoués:
http://meszistoiramoua.over-blog.com/article-2580177.html
[photopress:Ariellebd1.jpg,full,pp_image]

La machine à produire de la merde:
http://www.luxiotte.net/arts/expos2004b/delvoye1.htm#note01 
http://www.cloaca.be/machines.htm
[photopress:Delvoye_Cokecannisterbd.jpg,full,pp_image]

Plus encore:
http://www.galerieperrotin.com/artiste_.php?id_=116&&nom_=Wim%20Delvoye&&dossier=Wim_Delvoye#
[photopress:12Ironingboards2bd.jpg,full,pp_image]

Marc Cresci nous a quitté

samedi, mai 19th, 2007

Voilà quelque chose d’assez difficile à digérer, Marc n’avait pas l’âge de tirer sa révérence.  Je ne le connais pas très  personnellement, je sais de lui ce que nous avons partagé pendant le workshop du « temps de latence », à la Villa Dutoit de Genève, en 2005, et nos rencontres chaleureuses pendant les vernissages. C’était un type sincère et passionné.  Ce qui m’a frappée pendant le workshop, c’est que tandis que je tournais comme une hélice pour produire un maximum de pièces en ce minimum de temps, je l’ai surtout vu discutter et réfléchir. C’est seulement à la fin de la semaine, quasiment au dernier jour, qu’il a monté son installation, apparemment en toute décontraction. Et quelle installation, j’en suis restée baba. Pour moi, Marc, c’était un Maître, un artiste de l’élégance et de l’économie de l’effort, tout ce que je ne maîtrise pas pour ma part. Chapeau Marc!

Si vous n’avez pas vu l’expo, je vous laisse juger d’après photos:

[photopress:Cresci_Marc_Temps_de_latence.jpg,full,pp_image]

[photopress:0050.JPG,full,pp_image]

Adieu Marc, je t’aimais bien.

Annette Genêt alias Musarde expose à la Villa Dutoit

mercredi, février 7th, 2007

http://www.villadutoit.ch

« Fluctuations » chez A(N)KH (Annemasse, 74)…

samedi, novembre 4th, 2006

Aujourd’hui débute chez A(N)KH, une exposition rétrospective de mes travaux intitulée « Fluctuations » (2002 – 2006), qui va durer jusqu’au 10 janvier.

[photopress:DSC_venus34web.jpg,full,centered]

ANKH C’est le hiéroglyphe qui signifie « vie » dans l’Egypte ancienne.
http://www.histoiredumonde.net/article.php3?id_article=1025 

A(N)KH C’est aussi un lieu de lumières et de magie décoratrice au centre d’Annemasse. C’est le règne du design et du gadget branché. On y fait des trouvailles originales et il y en a pour tous les budgets. L’accueil est très convivial et on s’y sent vite chez soi avec l’humour d’Alain et la gentillesse de Jean-François. Je sais… j’ai l’air de faire de la pub, mais je n’y peux rien, quand j’aime je ne compte pas mes mots. Hier soir vernissage très sympa. Petite fête entre amis entourés du charme des objets lumineux de la boutique. Une soirée joyeuse et tranquille avec de chaleureuses retrouvailles, des rencontres et des découvertes. Tous ces regards sur ma peinture, tous ces compliments, dont certains jaillissaient du coeur (je le sens tout de suite)… Voilà qui nourrit un peu mon ego en mal de reconnaissance; ça réchauffe des longues semaines dans la solitude de l’atelier. Après la tension de la préparation, l’accrochage, les réglages de l’expo, et l’organisation, tout à coup c’est une explosion d’énergie sur le plan de l’auto estime. Bref ma soirée « diva »… Mais je ne voudrais pas tirer toute la couverture à moi. Il n’y a pas que moi en ce moment chez A(N)KH… Jean-Pierre Perret-Jeanneret (alias JPPJ), un faiseur d’objets un peu déjantés qui refuse de se considérer comme un sculpteur, expose ses totems marrants et ses montages à « gueules de cake » (comme il dit)… une série de gros galets peints et un mikado géant.
Merci à tous ceux qui étaient là hier soir, merci à Alain, Annie et Jean-François qui ont permis ce moment privilégié.

[photopress:image002.jpg,full,centered]


Visarte Genève expose « Le trou »

jeudi, octobre 19th, 2006

Visarte, groupe de Genève, présente une exposition collective (où je participe) intitulée
«Le TROU» dans la halle Nord du Centre d’Art en l’île.
Ce thème peut s’interpréter de différentes manières, de la plus concrète à la plus coquine, afin de confronter les sensibilités très diverses des artistes membres de Visarte.
Chaque participant présente une seule œuvre selon une technique libre.

http://www.act-art.ch/modulo/page.php?id=266

Exposition dans la halle Nord du Centre d’Art en l’Ile
1, place de l’Ile
1204 Genèvedu 19 octobre au 5 novembre 2006
du mardi au vendredi de 13h30 à 18h30
samedi et dimanche de 11h à 17h

L’art contemporain au Grand Palais : « la Farce de l’Art »

jeudi, juin 1st, 2006

[photopress:le_ticket.jpg,full,pp_empty]
A l’extérieur du magnifique édifice, sur le muret qui surplomble les marches du Palais, un artiste n’a pas réussi à réprimer une poussée créative de dimension humaine. En voici la dramatique trace.

[photopress:un_exemplaire_humain.jpg,thumb,pp_empty]

Je n’ai retenu ici que les pièces à dimension humaine. Il y avait bien sûr beaucoup à voir et avec Mariedanielle ( http://mariedaniele.free.fr  – http://www.muzarte.net/blog/?p=56  – http://www.muzarte.net/blog/?p=58 ) on a bien aimé la vidéo qui montrait une multitude de personnages sur une série de moniteurs, racontant tous une histoire différente. Ils étaient très présents, bien vivants, ça sentait aussi l’humain. Il y a des plasticiens qui ont de bonnes idées et du savoir faire tout plein, mais je suis sortie de là complètement assommée par le gigantisme des oeuvres et la vague impression que séduire le spectateur n’a plus beaucoup d’importance puisqu’il avale tout ce qu’on lui donne avec ravissement. Je ressens comme un léger malaise en me disant que je fais partie de la famille de ces artistes contemporains (le Grand Palais en moins, ce qui n’est pas rien, j’en conviens). Bon je m’arrête là on pourrait croire que je suis envieuse et ce serait à moitié faux. Il reste les catalogues de l’exposition et autres publications, si quelqu’un veut voir pour croire… Voir aussi Pêle-Mail: http://fdrouin.free.fr/wordpress/index.php?p=224

Pinoncelli et l’urinoir de Duchamp: affaire classée?

lundi, mai 8th, 2006

Pinoncelli a été condamné à trois mois de prison avec sursis et une amende de 27000 € pour avoir profané l’urinoire sacré objet d’art… sacrilège ou acte dada?
[photopress:dada.jpg,full,centered]
Yak Rivais a suivi l’affaire:
http://www.amisalon-automne-paris.com/arcactu2.html
La conclusion, toujours par Yak Rivais, est publiée dans le No 29 d’Artension

La porcelaine d’Alain Fichot et Europ’Art

mardi, mai 2nd, 2006

[photopress:9_oiseau.jpg,full,pp_empty]

[photopress:c_ramique.jpg,full,pp_empty]

[photopress:4_20DETAIL_ROUGE.jpg,full,pp_empty]

Un coup de foudre d’hier à Europ’Art hier. Irrésistible! Je tourne la tête à chaque fois que je passe devant la cheminée pour regarder la petite merveille ramenée à la maison. C’est beau, fin, élégant.

Suivez le lien pour en voir plus sur le site de l’artiste (oui il fait aussi des tableaux) http://www.alainfichot.com

A part ça bien-sûr il n’y avait pas qu’Alain Fichot à Europ’Art, il y avait aussi les terres cuites de Chris Gullon qui ont une présence millénaire asiatique assez fière.
[photopress:vignette_chris_gullon.jpg,full,centered]

La céramique suisse a également son mot à dire, par exemple Rebecca Maeder, a produit d’énormes éponges en grès qui sont fascinantes : http://homepage.mac.com/rebecca.maeder/ACCUEIL/Menu9.html

Chez les peintres, j’ai particulièrement apprécié le travail de la Coréenne Purume Hong http://www.hongpurume.com/  , c’est de l’encre noire et ça m’assied littéralement.

[photopress:Purume_Hong.jpg,full,centered]

Cha, Myung-Hi sur le même stand m’a aussi pas mal impressionnée, dépouillé et monochrome, un langage direct qui dit tout en peu de gestes.
[photopress:Cha_Myung_Hi.2.jpg,full,centered] [photopress:Cha_Myoung_Hi.jpg,full,centered]

Je ne parlerai pas de Bastien Chevalier qui montrait de la marqueterie, (quelle technique!) exécutée de telle façon que j’ai d’abord pensé que c’était de la peinture… et pas n’importe quoi! contemporaine, élégante, lumineuse, avec un look de spontanéité qui surprend quand on sait la méticulosité de la marqueterie. http://www.bastienchevalier.ch/  et info@bastienchevalier.ch  

Impossible de tout dire et en particulier Act-Art, qui animait un espace à côté du snack. Avec la présence de Denise Tschumi, ça sentait la liberté, ça fait toujours du bien!

La Maison des Artistes descend dans la rue

dimanche, février 26th, 2006

Le mardi 21 mars à 11h, à Paris, Place du Palais Royal, une manifestation est organisée par la Maison des Artistes. Informations sur le site:

http://www.lamaisondesartistes.fr/publications/article.php3?id_article=125

Imhof au Jardin Alpin de Genève

samedi, février 11th, 2006

« Armes et bagages »: l’imagination et l’humour facétieux de Gérard ne cessent de m’étonner. Le bois vermoulu conserve la vedette depuis l’exposition d’octobre, et si le thème parle du temps qui passe, le trait de crayon semble l’ignorer royalement. Le Jardin Alpin montre sept oeuvres inédites de l’artiste, toutes magnifiques. Vous aurez la surprise de découvrir le premier pistolet d’Imhof, souvenir d’enfance tendrement moqueur… ainsi qu’un bagage très spécial. 

Du 10 février au 5 mars 2006
Villa du Jardin Alpin
7, chemin du Jardin Alpin
1217 Meyrin-Genève
Heures d’ouverture:
Me-jeu-ven 14h30-18h30
Sam-dim 1h-18h
Fermé lundi- mardi.

En octobre 2005, Gérard Imhof au Jardin Botanique de Genève

samedi, février 11th, 2006

Imhof - bagages

L’expression du désespoir n’est acceptable que si l’espoir la suit de très près. Oui, tout est grignoté par la vermine et tout disparaîtra, mais c’est en principe pour mieux préparer le terreau des vies nouvelles. La beauté est éphémère et fragile, sa révélation touche au merveilleux et enveloppe l’âme d’un doux regret. Maître d’une intemporelle nostalgie, Gérard Imhof, avec l’humour acerbe du désespoir, met ici en scène l’inéluctable cycle de la vie, le méticuleux travail d’un monde discret et silencieux dont les acteurs les plus nobles sont les insectes. Tandis que leur activité s’exerce au cœur du bois qu’ils «vermoulent» patiemment, nous les humains poursuivons parallèlement la nôtre.  Deux sociétés qui consomment la nature et se reproduisent, à une nuance près : celle des insectes fait place nette pour la vie à venir, alors que celle des humains fait place morte pour le non-avenir. Véhicules rongés accrochés aux arbres ou emplâtrés face à un symbole religieux, déploiement militaire autodestructeur, rouge gorge tragique dont le sang s’écoule en fine sciure –  enfin face à ces macabres représentations, quelques pétales nacrés de monnaie du pape ou quelques feuilles de tilleul immortalisées avec l’incommensurable délicatesse qui caractérise la touche de l’artiste. Sous le dehors trompeur d’une application désuète, l’œuvre dit tour à tour la beauté et l’aspect mortifère d’un monde dérisoire qui s’étend largement au-delà de toute forme de frontière. En plus de ses remarquables qualités plastiques, l’art de Gérard Imhof est parfaitement universel. Octobre 2005

MDK à Pont-Fornant (Haute-Savoie)

samedi, février 4th, 2006

[photopress:APO.5.jpg,full,pp_empty]

Personnage en papier (H 12 cm), Marie-Danielle Koechlin, avril 2005

MDK en Bretagne

samedi, février 4th, 2006

A l’Atelier d’Estienne (1, rue Terrien – 56620 Pont-Scorff (Lorient) – Tél 02 97 32 42 13 – Fax 02 97 32 63 70 – atelier.estienne@wanadoo.fr )

 » Fragments d’identité « , Marie-Danielle Koechlin et Brige Van Egroo

[photopress:Salle_du_Patriarche2.jpg,full,pp_empty] MDK

[photopress:Personnages_en_qu_te.jpg,full,pp_empty] MDK

[photopress:Gisants.jpg,full,pp_empty] Brige Von Egroo

Du 4 février au 2 avril 06, Marie-Danièle Koechlin et Brige Van Egroo questionnent la notion d’identité à travers des démarches plastiques singulières où se mêlent sculpture, installation et vidéo. Explorant différents matériaux synthétiques contemporains tel que le vinyle, le plexiglas ou le silicone, Marie-Danièle Koechlin aborde la question de l’individualité et du rapport à l’autre tandis que Brige Van Egroo, privilégiant le papier, la ouate, la tarlatane et autres matières végétales, travaille sur l’enveloppe corporelle, la peau comme espace d’interaction entre l’intérieur et l’extérieur. Toutes deux plasticiennes, elles engagent un dialogue entre les oeuvres, l’espace et le public au sein d’une exposition conçue comme un  » parcours identitaire  » où la découverte des oeuvres suscite de nombreuses réflexions sur les multiples facettes de notre personnalité.

Samedi 4 et dimanche 5 février 06. Rencontre avec les artistes de 14h30 à 18h30/entrée libre.

Du 6 au 10 février 06. Ateliers de pratique artistique encadrés par Brige Van Egroo et Marie-Danelle Koechlin autour de la notion d’identité. Les ateliers se déroulent sur une journée et permettent une rencontre approfondie avec le travail des artistes. Participation: 6 Euros par personne. Pour les groupes à partir de 20 personnes. Sur réservation.

Du 13 février au 31 mars 06 Ateliers pédagogiques proposés par les animateurs de l’Atelier d’Estienne: découverte de l’exposition et travail autour de la question du corps. Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h. Participation: 2 Euros par personnes. Sur réservation.

Samedi 11 mars 06. Rencontre sur les interventions artistiques en milieu spécialisé. Par Marie-Danielle Koechlin, Brige Van Egroo et Erika Vandelet (artistes intervenantes), Manfred Thiel (éducateur spécialisé en IME) et Marie-Pierre Herné (psychologue clinicienne). En collaboration avec le théâtre Le Strapontin. A partir de 14h. Entrée libre.

Des galeries

mardi, janvier 24th, 2006

Des sites bien achalandés à visiter pour le plaisir

http://www.galeriepierremarievitoux.com

http://www.galerie-du-centre.net

 

Un blog d’art intéressant

lundi, janvier 23rd, 2006

Un amateur éclairé qui suit de près et commente l’actualité des expositions d’art contemporain:

http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/lunettesrouges/

Envoyé par www.duclaux.net