Le 150 x 30 s’expose à Seyssel jusqu’au 4 décembre

Quand le format s’impose
Quel drôle d’idée de proposer une exposition basée sur un format ! C’est pourtant ce qu’expérimente la galerie du Pont des Z’Arts. Un format étroit et allongé : tel est le cadre rigoureux à aménager. L’exercice n’est pas aisé. Par goût de la difficulté ou par jeu, il faut s’y plier. Mais les artistes aiment les défis et ils ont été nombreux à répondre à celui-ci.
150×30 ou 30×150 : où cela nous conduit-il ? Horizontalement, nous nous représentons peut-être de grands paysages panoramiques ou des corps étendus. Verticalement, nous pouvons imaginer des colonnes, des troncs ou des meurtrières. Mais qui sait si les artistes ne nous emmèneront pas ailleurs. C’est parfois dans le terreau du même que germe la diversité. La liberté, cette magnifique rebelle, se nourrit souvent de la contrainte.
(AG/GS)

Leave a Reply

Complétez le calcul (obligatoire) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.