La création dans tous ses états

« C’est vrai que l’inconnu de l’atelier peut faire peur… mais après 
c’est tellement bon quand tout est en gestation, quand la marmite bout et les couleurs-forme-matière avec…
L’autre jour, en revenant de l’atelier, je me suis dit que je me sentais dépaysée comme après avoir fait un  voyage ou une longue balade en plein air, bref je me sentais bien. Pourtant, ce n’est pas toutes les fois pareilles, parfois il n’y a rien qui marche, l’impression que tout ce que je touche se casse la gueule et malgré tout il faut continuer… étape peut-être indispensable pour faire évoluer le travail ou peut-être qu’il ne faut pas s’acharner, … Mais, le jour d’après, il faut recommencer ou le suivant, si celui d’après n’est pas allé, mais tout de même quel plaisir d’agir en donnant forme ! »

Sabine (email du jour)

[photopress:a13_rougeur.jpg,full,centered] 
« Rougeur », 85 X 115 cm

[photopress:blog2b.jpg,full,centered]
« Déraison », 12 x 17 cm

Sabine Oppliger, acrylique, technique mixte sur toile sabinepierre@dplanet.ch

Leave a Reply

Complétez le calcul (obligatoire) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.