Archive pour la catégorie ‘Corps et âme’

Danse sensitive à Annecy

Lundi 15 septembre 2008

Les ateliers de Gisèle Aguinaga reprennent à partir d’octobre. Toujours chez Artys à Annecy aux dates suivantes:

Le samedi de 14h45 à 19h
- 18 octobre – 31 janvier – 07 mars – 25 avril - 09 mai – 13 juin

Le dimanche de 9h30 à 13h45
- 16 novembre – 14 décembre.

Contact : 06 69 44 78 41 – 04 50 22 84 85 – E.mail : g.aguinagua@tiscali.com

Pour toute autre information cliquez ici.

La danse ne va nulle part

Mardi 29 juillet 2008

[photopress:DSC_0022web.jpg,full,pp_image]
A. Genêt, encre de Chine, détail.

"La morale menait jusque-là d'un point à un autre, était une morale de l'action, donnait le parcours et le but.
La morale de Nietzsche a cessé d'être itinéraire. Elle invite à la danse (danse divine, solitaire, mais danse, et la danse ne va nulle part."
Georges Bataille

Et bien maintenant, dansez!

Jeudi 20 septembre 2007

Conquérir sa liberté d’expression, offrir un espace à l’enfant intérieur qui nous habite et nourrir notre puissance créative… je suis à chaque fois revenue transformée, débordante d’énergie, de mes week-ends de Danse des 5 Rythmes avec Amélie Schweiger. Je ne peux pas garder ça par devers moi, ce serait vraiment trop bête. Imaginez un lieu où tout le monde retrouve sa joie de vivre…Et surtout, que cette sacrée fourmi n’aille pas s’imaginer que tout s’arrête à la fin de l’été! Au contraire, c’est en octobre que commence la saison de la danse. J’avais promis des infos complètes pour les stages de Danse de 5 Rythmes à Annecy, les voici donc.LA DANSE DES 5 RYTHMESAu confluent des approches modernes du corps et de la psyché et des pratiques chamaniques ancestrales, la danse des 5 Rythmes est un outil à la fois simple et puissant pour se relier à soi, au groupe et à la dynamique de la vie.
Cette méthode d’expression spontanée est offerte à tous, quels que soient votre condition physique, votre âge, votre expérience ou inexpérience de la danse. Elle vous invite à explorer cinq qualités fondamentales de votre énergie :
- Fluide : la rondeur, l’enracinement, l’expérience et le goût de soi
- Staccato : la clarté, la ligne, la limite, l’expression de soi
- Chaos : le lâcher prise, l’abandon à l’inconnu
- Lyrique : la légèreté, la magie d’être multiple
- Quiétude : l’immobilité en mouvement
Enchaîner ces rythmes, c’est danser des « Vagues » et laisser agir leur flux libérateur et régénérateur.

AMELIE SCWHWEIGER

http://www.lesviesdansent.fr

[photopress:Am_lie_1.jpg,full,centered]

Danseuse, formée aux U.S.A. par Gabrielle Roth. Enseignante certifiée de Danse des 5 Rythmes. Pratique approfondie de divers outils de développement du corps en mouvement et du toucher guérisseur : Danse Contact Improvisation, Body Mind Centering, massage sensitif. Pédagogue (Maître de conférences à l’Université, animation d’ateliers d’écriture). Artiste : création poétique (publication de recueils) et travail de la voix (dix ans de chant lyrique).

STAGES A ANNECY – ATELIERS DANSER LA VAGUE 2007-2008
20-21 octobre / 8-9 décembre / 2-3 février / 12-13 avril / 14-15 juin.
Ces stages ont été annulés faute d’un nombre de participants suffisant, se reporter au site d’Amélie pour d’autres lieux.

[photopress:groupe_silouhette_noire.jpg,full,centered]

[photopress:buste_renvers__plus_clair.jpg,full,centered]

[photopress:photo_groupe_format_etreplus_1.jpg,full,centered]

Tarifs et horaires :
Le week-end : 95 €; 85 € si paiement reçu trois semaines avant le stage (règlement complet par chèque à l’ordre de « l’Association Les Vies Dansent », à adresser chez Annette Genêt, 39, route du Châtelard, 73370 Le Bourget-du-Lac).
Le tarif est dégressif dès le 3ème week-end (3ème : 80 € / 4ème : 70 € / 5ème : 60 €).
Le samedi (16h – 19h30) : 35 €.
Le dimanche (10h – 17h) : 65 €.

Lieu: Espace Danse Maryse Daléas, 2, rue Louis Chaumontel, 74000 Annecy.


Danse Sensitive à Annecy avec Gisèle Aguinaga

Dimanche 16 septembre 2007

Je ne saurai jamais assez transmettre mon goût pour le mouvement et jusqu’ici je vous ai présenté à plusieurs reprise la Danse des 5 Rythmes puisque j’en suis l’organisatrice à Annecy, mais je ne vous ai pas encore parlé de la Danse Sensitive. Je me fais une joie de réparer cette lacune en vous livrant quelques fragments inspirés par le programme de Gisèle Aguinaga qui anime ces délicates petites perles d’ateliers mensuels à Annecy.

[photopress:danse_sensitive_arbre.jpg,full,centered]Par l’expression du corps et de la danse libre, l’éveil de nos sens, l’écoute de notre sensibilité intime, intuitive, dans l’alliance de la légèreté et de la profondeur…
- être l’artisan joyeux au coeur de la rencontre corps et âme
- oser librement notre spontanéité, notre créativité
- explorer l’imprévu dans la découverte de nouveaux langages dans la rencontre de soi et des autres…
- développer nos perceptions afin d’enrichir notre qualité d’être et de présence
- explorer les passages de l’intérieur vers l’extérieur, de l’individuel au collectif
- nourrir la partie vivante en chacun de nous et enrichir nos forces de transformation

[photopress:Danse_sensitive_danseuse_sol_1.jpg,full,centered][photopress:danse_sensitive_mains.jpg,full,centered]Cet atelier s’inscrit dans un processus de développement personnel à médiation corporelle et artistique. Il ne nécessite pas une expérience préalable de danse, et respecte le rythme de chacun, il s’articule autour des axes suivants:
- La préparation, la mise en disponibilité du corps et le relâchement des tensions se font par des massages et des exercices d’étirements.
- Le centrage, l’ancrage, la présence, le travail sur le souffle sont favorisés par des exercices issus du Qi Gong.
- Des objets (voiles, tissus, bambous…) sont utilisés comme prolongement de soi et passage vers l’autre.
- A travers différentes propositions (thèmes ou contes), chaque personne est invitée à explorer, découvrir, exprimer les divers aspects d’elle même.
- Le contact, les improvisations en duo ou à plusieurs facilitent la rencontre dans un espace de jeu – de liberté - de surprise, invitant à déjouer nos peurs de la relation, ceci dans un espace de confiance et de respect.
- La musique stimule le contact avec l’imaginaire et les émotions, et le rythme soutient les danses.
- Un temps de partage verbal permet d’intégrer ensemble l’expérience vécue.  Gisèle

AGUINAGA est éducatrice corporelle, brevetée d’état (E.G.D.A.). Après un chemin de conscience alliant différentes approches corporelles, psychologiques, et spirituelles, elle s’est formée à la danse thérapie en Expression Sensitive auprès de Dominique Hautreux, et d’autre part, à la médecine traditionnelle chinoise et au Qi-gong au sein de l’école de l’énergie des 4 saisons fondée par Genny Rivière.  Elle anime régulièrement des cours de Qi-gong, des ateliers de danse sensitive et des séminaires alliant ces différentes approches, au sein de l’association Confluence.

Renseignements pratiques : Ateliers du samedi de 14h45 à 18h45 :
- 20 octobre – 24 novembre – 15 décembre 2007
- 19 janvier – 02 février - 22 mars – 05 avril – 24 mai – 14 juin 2008.
Lieu : Artys – 1 passage de Vignières – 74000 ANNECY
Tarifs : 35 € l’atelier 30 € à partir de 3 ou 25  € à partir de 6 ateliers. Payable à l’avance. Possibilité de paiements échelonnés.
Adhésion à l’Association « Les jardins de l’éveil »: 10 € pour l’année.
- Se munir d’un plaid, d’une tenue souple et confortable.
- Inscription 10 jours avant la date de préférence.
- Les ateliers sont limités à 12 personnes, les inscriptions sont prises par ordre d’arrivée.

Contact : 06 69 44 78 41 – 04 50 22 84 85 – E.mail : g.aguinaga1@tiscali.com

Danse des 5 rythmes, très chères fourmis,

Lundi 13 août 2007

L’été n’est pas terminé et je me demande s’il a même commencé, voilà qui n’empêchera pas la cigale de danser. Pensant avec compassion à cette pauvre fourmi qui doit tout planifier longtemps à l’avance pour assurer sa survie, je vous annonce déjà le programme de la saison prochaine à Annecy.

Donc à Annecy, les stages de Danse des 5 Rythmes se dérouleront à l’Académie Maryse Daléas, 2 rue Louis Chaumontel, sur les week-end des

- 20/21 octobre 2007
- 8/9 décembre 2007
- 2/3 février 2008
- 12/13 avril 2008
- 14/15 juin 2008.

Je vous communiquerai les horaires ultérieurement et si vous êtes intéressé, envoyez-moi vos coordonnées et email sur musarde@muzarte.net.

Pour les autres lieux animés par Amélie Schweiger en France, vous pouvez consulter le site http://www.lesviesdansent.fr.

Pour le moment, je ne vous en dirai pas plus parce que je suis encore très occupée à évacuer les cartons de mon déménagement et comme j’ai également l’intention de prendre quelques vacances, le temps devient trop rare pour bloguer, mais je suis toujours là et je reviendrai bientôt.

Danse des 5 Rythmes à Annecy

Vendredi 27 avril 2007

Pour ceux qui ne savent pas encore, le prochain stage de danse des 5 rythmes aura lieu les 26-27 mai.
Le lieu: Espace Danse Maryse Daléas – 2, rue Chaumontel, Annecy.
Les horaires: samedi de 16 à 19h30 – dimanche de 10 à 17h.
Les tarifs: le week-end 85 € ; 75 € si le chèque d’inscription est parvenu au moins deux semaines avant le stage. le samedi seul, 35 €  et le dimanche seul, 60 €.Pour s’inscrire, contacter musarde AT muzarte.net.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette technique, toutes les informations sont disponibles sur le site d’Amélie Schweiger: www.lesviesdansent.fr . Par ailleurs vous trouverez différents articles dans le Journal de Musarde sous la catégorie Danse.

[photopress:silouhette_noire_plus_claire.jpg,thumb,pp_image][photopress:Am_lie.jpg,thumb,pp_image][photopress:photo_groupe_format_etreplus.jpg,thumb,pp_image]

La danse

Samedi 24 mars 2007

C’est dingue, comme elle est libre
Ça la swingue, ça la balance en couleur
Sa vie, elle la transe sur son écran intérieur
Je voudrais que tu saches, tellement c’est fou
C’est bon, c’est doux même quand ça fait mal
Ça bouge, ça vit, c’est énorme la vie

Avec Amélie – 5 Rythmes (01/2007)

Un chagrin couleur de vie

Jeudi 22 mars 2007

Elle a dansé son chagrin, cette peine
L’habit de tristesse a tournoyé
Ils ont dansé avec elle, pour elle, pour eux aussi
Ils ont dessiné le carcan, et le chagrin aussi
Les coeurs se sont embrasés
Ils ont cerclé l’espace de leur membres multiples
Ils ont embrassé toutes les directions
Ils ont buriné le sol,  la musique au corps
Ici, le chagrin prend couleur de vie

Pas de danse des 5 rythmes à Annecy les 17-18 février

Mercredi 14 février 2007

Le stage de danse des 5 rythmes du week-end des 17-18 février n’aura pas lieu, faute d’un nombre suffisant de danseurs.Comme j’ai repris cette activité à la volée au début de l’année, que les deux premiers stages se sont suivis d’un peu près, et que je suis très prise par la préparation de ma prochaine exposition, je n’en tire aucune conclusion défavorable pour la suite des événements. Je conserve tout mon enthousiasme pour promouvoir notre belle danse et je ne doute pas que vous me soutiendrez dans cet élan. Pour le stage des 26-27 mai, nous avons plus de temps, il aura donc lieu comme prévu. Si vous souhaitez y participez, n’attendez pas la dernière minute pour vous inscrire, vous me faciliterez beaucoup l’organisation. Ainsi je pourrai d’autant mieux prévoir l’espace dont nous avons besoin et garantir votre inscription. A bientôt dans une danse de printemps.

Ma danse des 5 rythmes, comme je l’aime

Mardi 6 février 2007

Le week-end de danse des 5 rythmes a eu lieu à Annecy et comme les autres fois, j’ai adoré l’énergie dans laquelle je me suis retrouvée pendant la semaine qui a suivi, je le ressens au niveau de ma créativité et de la clarté des mes projets.Bien qu’il y ait eu peu de monde, nous étions 6 le samedi et 8 le dimanche avec Amélie, il y a eu des échanges intéressants. Les vagues d’énergie de douceur et de tendresse en alternance avec celles d’autres énergies puissantes, sauvages et libres emportent avec elles tout le contenu du vécu de chacun sur leur passage. Nulle part ailleurs je n’ai rencontré de communication aussi libre et généreuse entre les personnes. C’est l’enfant intérieur qui se nourrit de ce partage étonamment intime et c’est enfant là est la clé du développement de toute la personne.Organiser ce stage m’a pris pas mal de temps et ce juste entre deux expos, puisque j’accroche la prochaine le 21 février à la Villa Dutoit. Il a fallu trouver et réserver une salle, fabriquer un prospectus, une affiche, établir un fichier et vérifier les adresses, envoyer un courrier et des courriels… gérer les inscriptions, les inévitables décistements… préparer les chambres d’amis et les repas pour la durée du stage… accueillir et ramener Amélie au train… et pendant le stage porter le soucis des aspects matériels et de l’accueil. C’est du boulot et je pourrais très bien me contenter d’aller danser à Paris de temps en temps et de poursuivre les ateliers de Danse sensitive, avec Gisèle Aguinagua que j’apprécie d’ailleurs beaucoup, chez Artys à Annecy. Ça ne me coûterait probablement pas plus cher, mais ça ne prendrait pas en compte mon souhait de propager l’esprit de la danse autour de moi.

Notre mental nous malmène, il accompagne toutes nos pensées quelles qu’elles soient et il nous trompe. Il dit et peut prouver tout et son contraire, il a toujours raison. Le corps, lui, ne ment pas. Comme disait Josie Gay, mon écrivaine public préférée, « sans le senti, le mental ment… », joli non? Lors d’une formidable conférence sur la Naissance et la Mort, enregistrée en 2004 par Lydia Müller (psychologue et thérapeute s’intéressant particulièrement aux problématiques de fin de vie), j’ai pris conscience de la grande nécessité de donner. Oui donner… et mon mental m’a dit de donner… alors pour lui faire la pige, j’ai décidé de donner, oui, mais du corps et du senti à mes semblables.

C’est la raison pour laquelle je propose le prochain week-end les 17-18 février (malgré l’expo la semaine suivante). Nous avons décidé avec Amélie qu’il nous faut un minimum de 10 participants pour pouvoir le mener à bien. Sinon c’est reporté au 26-27 mai. A bons entendeurs!

Contact: musarde@muzarte.net


Danse des 5 Rythmes

Jeudi 28 décembre 2006

J’en parle souvent ici, je pratique la Danse des 5 Rythmes avec Amélie Schweiger. J’ai tellement apprécié ces ateliers l’année dernière à Paris et à Annecy que je souhaiterais propager nos séances de sorcellerie bienfaisantes en Haute Savoie et à Genève. Nous avions jusqu’ici un lieu à Annecy mais l’organisatrice ne peut plus le gérer, comme je tiens vraiment à ce que ça continue, c’est donc moi qui m’en occuperai dorénavant. J’ai un vrai besoin de danser et j’aimerais beaucoup partager ce bonheur avec mes amis… former une tribu de gens heureux, même si ça paraît utopique ! alors je cherche une salle et quelques personnes de plus pour compléter le petit groupe qui nous suit. Ma question est celle-ci: est-ce que quelqu’un connaît une salle sympa et pas trop chère à Genève ou dans la région du genevois (74) où nous pourrions tenir notre sabbat dansant avec une dizaine de participants pour commencer ? Pour le moment la seule salle disponible est bien petite et n’a pas de fenêtre… je crains qu’elle soit insuffisante pour une belle envolée.Nous avons trouvé une superbe salle à Annecy et la prochaine date est le week-end du 27 et 28 janvier. Alleluya!Je précise qu’il n’y a pas besoin de savoir danser, ni d’avoir un corps entraîné à la danse, peu importe l’âge ou l’aspect des corps, chacun fait ce qu’il a à faire à son rythme sans qu’aucune performance ne soit requise. Le gain de cette danse est de conquérir sa liberté d’expression, d’offrir un espace à l’enfant intérieur qui nous habite et de nourrir notre puissance créative, c’est un remède infaillible contre la mauvaise humeur et la déprime. Dit comme ça on pourrait penser à une noble déclaration d’intention, mais je peux en attester, ça fonctionne, sinon je ne me donnerais pas la peine de continuer (je ne suis rémunérée que par mon plaisir dans cette aventure). Pour rappel, voici les informations concernant cette « miraculeuse » activité:ATELIERS DANSER LA VAGUE
Une approche très physique de nos rythmes vitaux pour débusquer nos rigidités, enrichir notre vocabulaire créatif et permettre à notre danse de se déployer avec toujours plus de liberté. Puiser à la source de nos mémoires, de notre imagination, de nos sensations, de nos émotions pour laisser émerger la signature incomparable d’une danse personnelle et vibrante.Dépasser nos automatismes, développer notre spontanéité, harmoniser les différents aspects de nous-mêmes et leur permettre, dans un climat de confiance et de jeu, de résonner au sein du groupe. Apaiser le mental pour que la danse, pourvoyeuse inépuisable de créativité et de vitalité, nous prenne et nous traverse.Intégrer l’inspiration de la danse à notre approche des événements quotidiens.

LA DANSE DES 5 RYTHMES:
« Au confluent des approches modernes du corps et de la psyché et des pratiques chamaniques ancestrales, outil à la fois simple et puissant pour se relier à soi, au groupe et à la dynamique de la vie. Enchaîner les 5 rythmes, c’est danser « des vagues » et laisser agir leur flux libérateur et régénérateur. »
- Fluide: rondeur – enracinement – goût de soi
- Staccato: clarté – limite – expression de soi
- Chaos: lâcher prise -abandon à l’inconnu
- Lyrique: légèreté – magie d’?être multiple
- Quiétude: immobilité en mouvement – paix

AMELIE SCHWEIGER
Danseuse, formée aux U.S.A. par Gabrielle Roth. Enseignante certifiée de Danse des 5 Rythmes TM.
Pratique approfondie de divers outils de développement du corps en mouvement et du toucher guérisseur : Danse Contact Improvisation, Body Mind Centering, massage sensitif.
Pédagogue (Maître de conférences à l’Université, animation d’ateliers d’écriture).
Artiste : création poétique (publication de recueils) et travail de la voix (dix ans de chant lyrique).

STAGES ET ATELIERS 2006/2007

A PARIS
De 11h à 18h : dimanche 29 octobre ; samedi 20 janvier ; samedi 10 février ; dimanche 29 avril ; samedi 30 juin; dimanche 1er juillet.
Tarif : 60 Euros / 50 Euros si inscription deux semaines avant le stage.
Lieu : Regard du Cygne (voir adresse ci-dessus).

A ANNECY
4 week-ends : 18-19 novembre 2006;
27-28 janvier ; 17-18 février; 26-27 mai: ANNULES POUR LE MOMENT, MAIS NOUS CHERCHONS ACTIVEMENT UNE SALLE
Ça y est, nous avons trouvé une superbe salle chez Maryse Daléas.
Contact : musarde AT musarde.net .

A ANTONY
de 11h à 18h, samedi 31 mars 2007

EN AUVERGNE
3 week-ends: 9-10 décembre; 24-25 mars; 19-29 mai; 23-24 juin.
Contact: Denise Lesturgeon 04 73 31 13 63 / 04 73 85 54 64 – denise.lesturgeon@tele2.fr

DANS LES CEVENNES, A CAZILLAC (34)
Les 13-14 janvier 2007; du 29 juillet au 2 août 2007.
Contact Elisabeth Creasy 04 67 81 14 63
pol.figs@wanadoo.fr

COURS HEBDOMADAIRES

A PARIS
Dimanche 11h-18h
22 octobre; 5, 12 et 26 novembre; 3 décembre; 7 et 21 janvier; 4, 11 et 25 février; 11 mars; 1er et 22 avril; 6 et 13 mai; 17 juin.
Tarif: 15 euros.
Lieu: Regard du Cygne / 210, rue de Belleville / 75020 Paris (métro Télégraphe). Téléphoner à Amélie pour avoir le code d’entrée.

A ANTONY
Jeudi 19h30-21h30 – tous les jeudis à partir du 19 octobre.
Tarif: 12 euros
Lieu: Ecole nouvelle d’Antony / 6 av, d’Alembert / 92160 Antony (RER B, Parc de Sceaux).

INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS
Amélie Schweiger – Association Les Vies Dansent
06 83 19 63 96
goundor@yahoo.fr
http://www.lesviesdansent.fr/

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LA DANSE DES 5 RYTHMES TM
http://www.movingcenterschool.com/
http://www.gabrielleroth.com/
http://www.5rythmsuk.com/

Nouvelles de la danse des 5 rythmes

Mercredi 12 juillet 2006

Si l’envie vous prend d’entrer dans la danse, Amélie organise un stage d’été en Auvergne.
Vous retrouverez toutes les informations déjà publiées sur ce site à propos de la danse des 5 rythmes dans la catégorie « Corps et âme » de la blogroll. Vendredi 18 août 2006 de 16H à 19H :
Temps pour découvrir ou redécouvrir la danse des 5 Rythmes TM.Samedi 19 et Dimanche 20 août 2006 de 11H à 18H :S’offrir ces deux journées de danse pour oser aller au plus profond de nous-mêmes contacter et laisser émerger notre personnalité, notre spontanéité et notre créativité au sein du groupe. Apaiser le mental pour que la danse, pourvoyeuse inépuisable de vitalité, nous prenne et nous traverse. Intégrer l’inspiration de la danse à notre approche des événements quotidiens. Lieu :
Foyer Rural de MENAT (Puy de Dôme)
Prendre la RN 144 qui rejoint Clermont-Ferrand à Montluçon.
La salle est à quelques mètres de cette Nationale.

Participation :
Atelier de Découverte du Vendredi 18 août 2006 = 30 euros
Samedi + Dimanche = 110 euros (si inscription avant le 01/08/06 = 100 euros)
Vendredi + Samedi + Dimanche = 120 euros (si inscription avt le 01/08/06 = 110 euros)

Contact et inscription :
Denise Lesturgeon 04 73 31 13 63 / 04 73 85 54 64
Denise.lesturgeon AT tele2.fr

Prochains stages prévus :
9-10 décembre 2006 / 24-25 mars 2007 / 23-24 juin 2007.

La danse des 5 rythmes, j’ai beaucoup aimé

Mardi 25 avril 2006

Je suis revenue transformée, débordante d’énergie créatrice et de joie de vivre, d’un week-end de danse des 5 rythmes à Annecy avec Amélie Schweiger. Je ne peux pas garder ça par devers moi, ce serait vraiment trop bête. Imaginez un monde où tout le monde retrouverait sa joie de vivre… Alors voilà:
« Au confluent des approches modernes du corps et de la psyché et des pratiques chamaniques ancestrales… outil à la fois simple et puissant pour se relier à soi, au groupe et à la dynamique de la vie.Enchaîner les 5 rythmes, c’est danser « des vagues » et laisser agir leur flux libérateur et régénérateur. »- Fluide: rondeur – enracinement – goût de soi
- Staccato: clarté – limite – expression de soi
- Chaos: lâcher prise -abandon à l’inconnu
- Lyrique: légèreté – magie d’être multiple
- Quiétude: immobilité en mouvement – paix…C’est une méthode d’expression spontanée offerte à tous, quels que soient la condition physique, l’âge, l’expérience ou l’inexpérience de la danse.Pour en savoir plus: www.gabrielleroth.com(Présentation ci-dessus d’après un texte d’Amélie Schweiger,  » Association les vies dansent »).

Au Prado

Lundi 24 avril 2006

[photopress:Baldung.jpg,full,centered]
Hans Baldung, Les trois âges de la vie

Une vision qui m’a prise à la gorge lors de la visite du Musée du Prado… c’est assez macabre, mais comment faut-il s’y prendre pour relativiser les états d’âme? Ca peut changer la façon dont je me regarde dans le miroir, disons que mon sens critique devient plus souple face à un tel inéluctable. Ca m’aurait rassurée de voir l’équivalente représentation sur le corp masculin, pourquoi faut-il si souvent que ce qui parle de dégradation des corps soit fixé sur une image féminine? Je rejoins Nancy Huston dans son « Journal de la création »: en finira-t’on avec cette dichotomie de l’homme-esprit et de la femme-corps?

Pierre Paul Rubens, Les Trois Graces, Le Prado, Madrid

Lundi 3 avril 2006

[photopress:Les_3_gr_ces_de_Rubens.jpg,full,centered] Les canons de l’époque étaient mieux nourris que ceux d’aujourd’hui…